Commune de Paliseul

       

adresse.png Grand-Place 1
       6850 Paliseul

téléphone.png Voir  les services

fax.png 061/275.955

money-37.jpg Lundi au vendredi de 08h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00 sauf le jeudi après-midi.

Permanence du service population le samedi matin de 09h00 à 12h00.

 Jours de fermeture

Mise à jour du site

Si vous constatez qu'une information n'est pas à jour, merci de nous informer à l'adresse commune@paliseul.be

Liens utiles

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

bouton_lureso_0.2_180px (002).png

 

 

 

 

Paliseul, une commune où il fait bon vivre ... centenaire

— expiré

À quelque six semaines d’intervalle notre commune s’est enrichie d’un nouveau centenaire. Après Madame Marie-Jeanne WALLAUX, c’est au tour de Monsieur Charles MERTENS de Maissin de franchir ce cap.

Avec l’aide précieuse de sa fille Liliane et de diverses connaissances, je vous livre quelques tranches de la vie de Monsieur MERTENS.

 

Cher Monsieur MERTENS,

 

Ainsi qu’il avait été convenu avec vos proches nous aurions été amenés à nous rencontrer ce 10 mai pour partager ensemble un moment de convivialité dans le cadre de votre centième anniversaire. La crise sanitaire que nous traversons  ne nous le permettra pas et nous en sommes sincèrement désolés.

 

Vous rencontrer nous aurait permis de dialoguer avec vous et d’en connaître davantage sur la ou les recette(s) qui vous ont permis de traverser un siècle d’existence. Á en croire les études menées, les critères de longévité sont variés, génétique, hygiène, conditions et lieux de vie … Mais tous les spécialistes s’accordent pour dire que l’optimisme semble être un point commun à cette longue existence.

 

Avec l’aide précieuse de votre fille Liliane et de diverses connaissances, permettez-moi de retracer quelques tranches de votre vie.

 

Né le 10 mai 1920 à BEERSEL dans le Brabant, vous avez grandi à Drogenbos dans une famille bien connue dont le métier de plombier s’exerce de père en fils. Votre papa François perpétue la tradition pendant que votre maman s’occupe d’un magasin de quincaillerie. Ce couple très actif en affaires aime aussi les voyages; il possèdera la première voiture « Ford T » du village.

 

Vous passez votre enfance à Drogenbos. À l’adolescence, dans les années 1930, lors d’un voyage scolaire vous passez en tram à Maissin; vous en gardez toujours le souvenir!

 

En 1940, le jour de vos 20 ans vous êtes engagé dans les combats contre les Allemands, c’est la seconde guerre mondiale. De ces jours terribles vous gardez un souvenir indélébile. Des moments à jamais marqués dans votre mémoire.

 

Cette période sombre est toutefois propice à la rencontre de celle qui deviendra votre épouse, Jeanne KEGELS. Vous vous mariez le 18 août 1945. De cette union naîtront deux filles, Viviane en 1949 et Liliane en 1952.

 

Vos talents de plombier, aux côtés de votre papa, se manifesteront durant de nombreuses années dans des centaines de projets pour des constructions en série tant la demande était forte à l’époque. Mais votre fibre artistique se dévoilera également dans cette profession, entre autres par la réalisation minutieuse  d’une grande croix toujours visible à côté de l’église de Drogenbos; une de vos plus grandes fiertés.

 

Le goût du voyage vous anime également. En 1961 vous décidez de partir à l’aventure avec votre famille en Afrique du Sud. C’est un voyage mémorable, car déjà l’avion est un DC 7 avec à son bord chiens et perroquets sur les genoux. Premier contact avec l’Afrique : l’Angola et ses militaires, ensuite la traversée du désert du Kalahari, la ville de Johannesburg avec ses nuits très agitées.  Vous vous installez pas loin de Cape Town et exercez votre métier. Le pays est magnifique, la famille découvrira une tout autre manière de vivre. L’apartheid est de rigueur et déroute sa conception de la vie. Au bout de 2 années, la décision est prise, c’est le retour par bateau, un voyage de 15 jours sur le Sterling Castel, grand paquebot de l’époque. C’est aussi avec cette même compagnie de bateaux que vous avez travaillé sur les grands transatlantiques avant de retourner en Belgique.

 

Vous reprenez la clientèle de votre père et fort de toutes ces expériences, vous exercez à votre compte. Ce seront des années plus faciles qui permettent l’achat d’une petite maison de week-end  à Tombeek-Overijse que vous allez avec le temps réhabiliter et agrandir jusqu’à y aménager dans les années 1970.

 

Vous vous lancez alors dans l’élevage des abeilles qui vont vous passionner de nombreuses années. Vous allez acquérir une belle connaissance en la matière et c’est à vous que la commune fait appel pour cueillir les essaims lors des  essaimages d’abeilles.

 

Dans le début des années ‘80 votre plus jeune fille Liliane, son mari Luc et leurs 2 enfants partent vivre au Canada. Ils seront suivis 2 années plus tard par Viviane, l’aînée.

 

Amoureux de l’Ardenne depuis de très nombreuses années, vous arpentez les villages à la recherche de votre coin de paradis. Vous arrêtez votre choix à Maissin, pour sa beauté et son passé historique aussi. Vous vous y intégrez et participez à la vie sociale en devenant d’abord membre des 3x20. Vous découvrez ainsi les villages à vélo et retrouvez les traces du tram que vous aviez pris à l’adolescence.

 

Plus tard vous participez à la création d’une Maison de la Mémoire installée à l’ancien hôtel de ville de Maissin. Vous y exposez des souvenirs et des objets de collection des 2 guerres, lesquels seront transmis à un musée gaumais.

 

Vous devenez également Président de la fédération nationale des anciens combattants de la  section Maissin (Paliseul) durant plusieurs années. Vous êtes décoré de la médaille Vermeil du Souvenir Français lors du 90ème anniversaire des combats d’août 1914.

 

Votre âge ne vous rend pas du tout étranger aux nouvelles technologies et au monde informatique. Vous restez encore très actif sur Facebook que vous manipulez avec aisance. Une manière pour vous de rester informé de l’actualité mais surtout de rester en contact avec vos enfants et petits- enfants.

 

Monsieur MERTENS vous êtes très attaché à un groupe d’amis militaires de Bastogne avec lesquels vous avez pu partager le 75ème anniversaire de la Bataille des Ardennes.

 

Mais un anniversaire ne se conçoit pas sans un petit cadeau. C’est ainsi, qu’au nom de l’administration communale, je joins à la présente deux bons d’achat d’une valeur indi- viduelle de cinquante euros; utilisez-les à votre guise auprès des commerçants de votre commune.

 

Soyez assuré, cher Monsieur MERTENS, de toute notre affection.

 

                                                                                   Au nom du Collège communal

 

                                                                                   Le bourgmestre,

 

               Freddy ARNOULD

 

 

 

 

 

 

 

À travers ce message votre fille Liliane, qui en raison de la crise mondiale du coronavirus ne peut être présente à Maissin en cette journée exceptionnelle, souhaite adresser, à toutes celles et ceux qui soutiennent et entourent amicalement son papa au jour le jour, ses plus vifs remerciements.

 

Actions sur le document
Liens utiles

Page internet

gal.png

Page facebook

 

Piscine de Carlsbourg

 

« Juillet 2020 »
Juillet
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Ce site est optimisé pour le navigateur Firefox.

Sécurisé, fiable et rapide, Firefox est gratuit et simple à installer.